"La Ligue ne se borne pas à prendre en charge la portion de justice inscrite dans la loi ; elle veut inscrire dans la loi la totalité de la justice." Victor BASCH au Congrès de 1929. Il a été président de la LDH de 1926 à 1944. Il fut assassiné avec sa femme Ilona par la milice française le 10 janvier 1944.

jeudi 18 janvier 2018

Communiqué suite à l'annonce du prélèvement de l'ADN de 280 femmes

"La LDH a été attentive à l’annonce du prélèvement de l’ADN de 280 femmes dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat de Vincent Dorado. Cette mesure vise la nécessaire recherche de vérité. Elle peut aussi inquiéter. Comme l’indique le Procureur,  il s’agit d’une « opération de masse », même si elle est « ciblée ». Aussi la LDH retient avec intérêt que « les prélèvements qui ne correspondront pas seront détruits et n’entreront dans aucun fichier ». Elle souligne que ces prélèvements génétiques ne peuvent être utilisés dans le cadre d’une affaire incidente et sont soumis au principe de proportionnalité dans le temps. Elle rappelle que chacun dispose d’un droit d’accès aux données du FNAEG- fichier national des empreintes génétiques- et d’un droit de rectification en s’adressant à la CNIL."

vendredi 12 janvier 2018

Hommage à Jean-Marie POLI

Il y a un an, le 14 janvier 2017, Jean-Marie POLI nous quittait. Nous n’oublions pas son action pour les droits des prisonniers politiques et son engagement auprès des familles concernées. Jean-Marie était un humaniste et cela le conduisait tout simplement à refuser le rejet de l’autre. Avec Jean-Marie, la LDH a partagé un chemin vers la paix, la justice et la fraternité.

vendredi 5 janvier 2018

Espoirs et inquiétudes au lendemain de l'élection de la Collectivité unique - Interview d'André Paccou dans Corse-Matin

Corse-Matin 5/01

Courrier de la section au président de Corsica Palestina suite au mail qu'il a adressé à la liste nationale de Bds France

"-----E-mail d'origine-----
De : vincent gaggini <vincent.gaggini@hotmail.fr>
A: bds-france@googlegroups. <bds-france@googlegroups.com>
Envoyé le : Ve, 22 Déc 2017 19:49
Sujet : [BDS France]
       Les calicots sur les grilles de la préfecture. 
      En prime la LDH qui s'est fait piéger par BDS
    Corse matin du 22/12 /2017
         Fratellanza à tutti"



Ajaccio, le 5 janvier 2018

Elsa RENAUT                                                                                                                                    
Présidente de la section LDH Corsica

A
Vincent GAGGINI                                                                                                                             
Président de Corsica Palestina
                                                                                                                
Monsieur le Président,

Nous avons pris connaissance avec effarement du mail que vous avez envoyé à l’adresse de la liste nationale de BDS France, suite au rassemblement qui a eu lieu devant la préfecture d’Ajaccio le jeudi 21 décembre 2017.
Nous avons ainsi appris qu’un de vos objectifs en tant que responsable de Corsica Palestina, lors de ce rassemblement, était de « piéger la LDH ». Votre intention malveillante révélée par vos propos, à l’inverse de toute fraternité, met en question les relations entre nos associations.                       
Surtout, elle paraît tellement dérisoire et scandaleuse face à ce qui semble prioritaire pour des militants de la paix au Proche-Orient, à savoir l’arrêt des souffrances pour le peuple palestinien et la revendication de leurs droits.
Au-delà de notre stupéfaction, nous ne pouvons accepter cette perfidie. Nous vous informons que ce courrier sera publié sur notre blog ldhcorsica

                                                                                                                                  Elsa Renaut

mardi 19 décembre 2017

Paix juste et durable au Proche-Orient : Appel à rassemblement jeudi 21 décembre 17h30 Ajaccio

La décision prise par Donald TRUMP de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël est un acte irresponsable. 
Cette décision est en rupture avec le droit international et constitue un défi à la paix.
Elle touche le coeur d'un conflit dont la résonance mondiale, plus particulièrement en Méditerranée, n'a pas besoin d'être démontrée.
Elle inflige de nouvelles souffrances et une nouvelle humiliation au peuple palestinien.

Pour rappeler la nécessité de deux états, palestinien et israélien, seule condition d'une paix juste et durable au Proche-Orient, la LDH appelle à un rassemblement avec Corsica Palestina ce jeudi 21 à 17h30 devant la préfecture.

InfoCorsicaOnLine
CorseNetInfos

Rcfm - Journal - 20/12

samedi 16 décembre 2017

La section était aux côtés des Artisans de la Paix à Paris le 9 décembre. Elle se félicite de la réussite de la mobilisation !

Une délégation de la section a participé à la manifestation organisée par Bake Bidea et les Artisans de la Paix à Paris le 9 décembre dernier. Plus de 11 mille personnes se sont mobilisées pour demander au gouvernement de contribuer au processus de paix après le désarmement de l'organisation ETA. L'application du droit pour les prisonniers politiques basques est dans ce cadre une demande forte de la société civile et des élus basques. Ce sont des rapprochements, des libérations conditionnelles et des libérations pour les prisonniers malades qui sont attendus pour que s'instaure un processus de paix durable.

La délégation de la Ldh Corsica 
Beaucoup de monde, d'enthousiasme, de couleurs, d'espoir !
                      

                                           Prise de parole d'Anaiz FUNOSAS, présidente de Bake Bidea

jeudi 7 décembre 2017

Communiqué - Jérusalem -

La LDH Corsica dénonce avec force la décision prise par le président des Etats-Unis de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël. Cette décision est en rupture avec le droit international. Elle est un véritable défi à la paix. Elle touche le cœur d’un conflit dont la résonance mondiale, plus particulièrement en Méditerranée, n’a pas besoin d’être démontrée.

samedi 2 décembre 2017

Solidarité avec le Pays Basque et les artisans de la paix - Conférence de presse de la section en présence de Corsenetinfos, France 3 Corse, Alta Frequenza

Une délégation de la section LDH Corsica sera présente à Paris le 9 décembre aux côtés des Artisans de la paix pour la grande manifestation de soutien au processus de paix au Pays Basque.

Article de CORSENETINFOS

Interview d'A.Paccou sur Alta Frequenza : Processus de paix au Pays Basque - la LDH de Corse à Paris le 9 décembre
(Michaël Andreani - Alta Frequenza) - Samedi prochain, une mobilisation pour la paix au Pays Basque aura lieu à Paris, organisée par le mouvement civil Bake Bidea – le chemin de la paix – et Les Artisans de la Paix. À cette occasion, une délégation de la section corse de la Ligue des Droits de l’Homme sera présente, dans le droit fil des actions de solidarité déjà engagées depuis plusieurs années avec les militants du processus de paix au Pays Basque.
> L'articulu in lingua corsa

France 3 Corse Via Stella - Corsica Sera 2/12

Extrait de la conférence de presse :
BAKE BIDEA et LES ARTISANS de la PAIX mettent en œuvre la feuille de route de la conférence internationale d'AÏETE. Leur action interpelle toutes les consciences démocratiques, ici en Corse, en France mais aussi en Europe. C'et une référence pour celles et ceux qui considèrent que la démocratie a toujours un avenir malgré un contexte mondialisé marqué par la guerre et le recul des libertés. 
Le Pays Basque est aujourd'hui une fenêtre ouverte sur cet avenir démocratique.
Ajaccio, le 2/12/2017 - André PACCOU